Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

VIVRE SANS FAIRE DU MAL EST POSSIBLE (Religion et autres)


Publié le 28/08/2018 à 16:42:21
EGLISE CATHOLIQUE/ VATICAN : le pape François en Irlande à l’occasion de la rencontre mondiale des familles



 

«  En Irlande, le pape avec les joies et les peines quotidiennes des familles : Venu avant tout en Irlande pour clore la Rencontre mondiale des familles de Dublin, le pape François s’est attaché à exhorter les familles à vivre la sainteté dans la joie et les épreuves du quotidien. « Que chaque famille soit un phare qui rayonne » : « Dieu désire que chaque famille soit un phare qui rayonne la joie de son amour dans le monde », a-t-il expliqué dans son discours. Il a appelé chacun à manifester « l’amour de Dieu qui sauve (…) à travers des petits gestes de bonté dans la routine du quotidien et dans les moments plus simples de la journée ». »


Résultat de recherche d'images pour

 

---------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour  

 

1 - Le Pape François est arrivé à Dublin

 

Le 24ème voyage apostolique du Pape François le conduit en Irlande. Le Saint-Père a atterri aux alentours de midi dans la capitale irlandaise. Accompagné de 71 journalistes, il doit être accueilli par les autorités civiles et religieuses du pays, ainsi que par une famille, car c’est aux familles que cette visite à Dublin est consacrée. Depuis mardi, plus de 35.000 fidèles dont 6.000 jeunes de 116 pays sont rassemblés à Dublin pour la IXème Rencontre mondiale des familles. Le Pape vient retrouver ces parents, enfants et grands-parents pour célébrer avec eux la joie que représente la famille pour le monde, le thème de cet événement.

 

Ce weekend, François les rencontrera en diverses occasions : des jeunes couples mariés ou sur le point de l’être, dans la pro-Cathédrale Sainte Mary samedi après-midi, des familles sans abris, dans un centre d’accueil géré par des pères capucins. Il écoutera les joies et les peines de familles d'Irak, du Canada ou du Burkina-Faso dans la soirée lors d’une grande veillée au Croke Stadium, et demandera à la Vierge, dimanche au sanctuaire de Knock, d’intercéder pour elles, avant de les retrouver pour la messe de clôture de l’évènement au Phoenix Park de Dublin. 500.000 personnes sont attendues, soit un dixième de la population irlandaise.


Résultat de recherche d'images pour


_ Diminution de la pratique de Foi

En 1979, les fidèles étaient trois fois plus nombreux lors de la messe présidée au même endroit par saint Jean-Paul II. A l’époque, 80% des catholiques se déclaraient pratiquants. Ils ne sont plus que 35% aujourd’hui. En 40 ans, la situation a énormément évolué dans le pays. François saura en tenir compte. L’Irlande de la résistance à la Réforme protestante, fière de son identité catholique, a connu un début de sécularisation avec l’essor économique des années 60, mais cela s’est accéléré avec les scandales : les mères-filles envoyées dans les blanchisseries des Magdalene Sisters, les adoptions illégales ou la mort de leur enfant, et surtout les abus sexuels. Avant de quitter Rome, le Pape a dénoncé dans une «lettre au Peuple de Dieu » les atrocités commises par les membres du clergé appelant les laïcs à agir avec lui pour contrer ce fléau. En Irlande plus de 14.500 victimes ont été recensées.

François priera pour elles dans une chapelle qui leur est dédiée samedi après-midi. Il doit aussi rencontrer certaines d’entre elles au cours du weekend. Les catholiques irlandais ont besoin d’encouragement. Ces derniers mois, ils ont été une nouvelle fois mis à l’épreuve avec la légalisation de l’avortement au mois de mai, trois ans après celle du mariage homosexuel.

 

Marie Duhamel - Cité du Vatican

 

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2018-08/voyage-apostolique-irlande-francois-attendu-a-dublin.html


Résultat de recherche d'images pour


---------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour


2 - Le pape François espère que la Rencontre mondiale des familles sera un « encouragement renouvelé » pour les familles

 

Confrontées à de “nombreux défis”, les familles doivent recevoir un “encouragement renouvelé” lors de la Rencontre mondiale des familles organisée du 21 au 26 août 2018 à Dublin (Irlande), a souhaité le pape François dans un message diffusé en ouverture de l’événement. La Rencontre mondiale des familles, a salué le Souverain pontife, est une “célébration de la beauté du plan de Dieu” pour les familles. A cette occasion, celles-ci peuvent “se rencontrer et se soutenir”. En effet, si elles ont une “vocation spéciale”, elles sont aussi confrontées à de “nombreux défis” dans leur mission d’incarner l’amour fidèle.


Résultat de recherche d'images pour


Pour le successeur de Pierre, la rencontre à Dublin doit donc être un “encouragement renouvelé” pour les familles du monde entier. Cela est d’autant plus nécessaire qu’elles jouent un rôle ”essentiel” pour la société et l’éducation des jeunes. Les familles doivent ainsi préparer aujourd'hui ces derniers pour le futur, avec les “racines du passé”. “C’est très important”, a insisté l’évêque de Rome. Le pape François se rendra lui-même à Dublin les 25 et 26 août pour clôturer la Rencontre mondiale. “Je suis excité à l’idée de revenir en Irlande”, a-t-il souri en anglais dans ce message essentiellement en italien. Alors simple prêtre, Jorge Mario Bergoglio avait étudié deux mois dans ce pays en 1980. Cette visite, a-t-il affirmé, est aussi l’occasion “d’embrasser” tous les Irlandais afin de “faire grandir l’unité et la réconciliation entre tous les fidèles du Christ”.

La Rencontre mondiale des familles est organisée tous les trois ans depuis 1994. Le cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, annoncera le 26 août à l’issue de la messe conclusive le lieu de la prochaine édition.

 

ARTICLE - 22/08/2018 - Par I.MEDIA

 

https://www.famillechretienne.fr/eglise/pape-et-vatican/le-pape-francois-espere-que-la-rencontre-mondiale-des-familles-sera-un-encouragement-renouvele-pour-les-familles-241043


Résultat de recherche d'images pour


---------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour


3 - LE PAPE FRANÇOIS DEMANDE "PARDON" POUR LES VICTIMES DES ABUS EN IRLANDE

 

Le pape François a "imploré" dimanche "le pardon du Seigneur" pour les agressions sexuelles commises en Irlande par des prêtres catholiques, au deuxième jour de sa visite dans le pays. "J’implore le pardon du Seigneur pour ces péchés, pour le scandale et la trahison ressentis par tant de personnes dans la famille de Dieu", a déclaré le pape à l'occasion d'une visite du sanctuaire de Knock, site de piété mariale distant de 180 km de Dublin. Depuis 2002, plus de 14.500 personnes se sont déclarées victimes d'abus sexuels commis par des prêtres en Irlande. La hiérarchie de l'Église irlandaise est accusée d'avoir couvert des centaines de prêtres. 


Plusieurs enquêtes ont également révélé des pratiques d'adoptions illégales d'enfants nés de femmes non mariées, réalisées par l'État irlandais avec la complicité de l'Église catholique. L'ampleur de ces scandales explique en partie la perte d'influence de l'Eglise sur la société irlandaise, historiquement très catholique, ces dernières années. "Aucun de nous ne peut se dispenser de se sentir ému par les histoires de mineurs qui ont souffert d’abus, à qui on a volé l’innocence et qui ont été abandonnés à la blessure de douloureux souvenirs. 


Résultat de recherche d'images pour


Cette plaie ouverte nous défie d’être fermes et décidés dans la recherche de la vérité et de la justice", a également déclaré le souverain pontife. Samedi à Dublin, le pape avait évoqué sa "honte" et sa "souffrance" face à "l'échec des autorités ecclésiastiques" pour affronter de manière adéquate les "crimes ignobles" du clergé en Irlande. Avant François, Benoit XVI, son prédécesseur, avait écrit en 2010 une lettre à tous les catholiques irlandais, reconnaissant la responsabilité de l'Eglise dans les abus commis en Irlande.

 

PUBLIÉ LE 26/08/2018

 

https://www.capital.fr/economie-politique/le-pape-francois-demande-pardon-pour-les-victimes-des-abus-en-irlande-1304261


Résultat de recherche d'images pour


---------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour


4 -  Irlande/ Église catholique : le pape François demande "pardon" à Dieu pour les abus sexuels en Irlande

 

Au deuxième jour de sa visite en Irlande ce dimanche, le pape François a demandé pardon pour les agressions sexuelles commises par des prêtres dans le pays, marqué par des scandales de pédophilie. Mais une lettre l'accuse d'avoir couvert un prêtre accusé d'abus sexuels. Le pape François a demandé dimanche "pardon" à Dieu pour les agressions sexuelles commises en Irlande par des prêtres catholiques, au deuxième jour de sa visite dans le pays. Samedi, il avait avait évoqué sa "honte" et sa "souffrance" face à "l'échec des autorités ecclésiastiques" pour affronter les "crimes ignobles" du clergé en Irlande. Il a également rencontré samedi huit victimes irlandaises d'abus. Mais il est lui-même la cible d'accusations lui reprochant d'avoir couvert un prélat accusé de "comportement gravement immoral".

 

« J'implore le pardon du Seigneur pour ces péchés, pour le scandale et la trahison ressentis par tant de personnes »// Le pape François

 

"J'implore le pardon du Seigneur pour ces péchés, pour le scandale et la trahison ressentis par tant de personnes", a déclaré le pape lors d'une visite du sanctuaire de Knock, à 180 km de Dublin. "Aucun de nous ne peut se dispenser de se sentir ému par les histoires de mineurs qui ont souffert d'abus, à qui on a volé l'innocence et qui ont été abandonnés à la blessure de douloureux souvenirs", a dit le souverain pontife. "Cette plaie ouverte nous défie d'être fermes et décidés dans la recherche de la vérité et de la justice", a-t-il ajouté.

  

Résultat de recherche d'images pour


_ Plus de 14.500 victimes de prêtres en Irlande

Depuis 2002, plus de 14.500 personnes se sont déclarées victimes d'abus sexuels commis par des prêtres en Irlande. La hiérarchie de l'Église irlandaise est accusée d'avoir couvert des centaines de prêtres. Plusieurs enquêtes ont également révélé des pratiques d'adoptions illégales d'enfants nés de femmes non mariées, réalisées par l'État irlandais avec la complicité de l'Église catholique. L'ampleur de ces scandales explique en partie la perte d'influence de l'Eglise sur la société irlandaise, historiquement très catholique, ces dernières années.

 

Le pape accusé d'avoir couvert un cardinal soupçonné d'abus sexuels

Mais le pape François a lui-même été accusé par un ex-ambassadeur auprès du Vatican à Washington, l'archevêque Carlo Maria Vigano, d'avoir annulé des sanctions contre le cardinal américain Theodore McCarrick, malgré l'existence d'accusations à son encontre de "comportement gravement immoral avec des séminaristes et des prêtres". Ce document de 11 pages a été publié samedi dans la presse catholique conservatrice. L'archevêque Carlo Maria Vigano accusant en fait le pape d'avoir eu connaissance pendant cinq ans d'abus sexuels commis par le cardinal américain Theodore McCarrick, avant d'accepter sa démission le mois dernier. "Le Vatican n'a aucun commentaire immédiat", a réagi une porte-parole du Vatican.

 

  - Visactu


Dimanche 26 août 2018/ Mis à jour le dimanche 26 août 2018 / Par Géraldine Houdayer, France Bleu

 

https://www.francebleu.fr/infos/international/pedophilie-dans-l-eglise-le-pape-francois-demande-pardon-a-dieu-pour-les-abus-sexuels-en-irlande-1535290371


Image associée


---------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour


5 - Rencontre Mondiale des Familles : retour sur le weekend du pape à Dublin

 

La rencontre mondiale des familles s’est achevée à Dublin par une messe célébrée par le pape François. Une messe marquée dès le début par une prière pour les abus commis dans l'Église.

"Je veux déposer ces crimes aux pieds de la Miséricorde du Seigneur et demander pardon pour ces abus". Le pape François a commencé la messe de clôture de la Rencontre Mondiale des Familles sur un ton grave, évoquant les abus de pouvoir, les abus de conscience et les abus sexuels. Dans une prière pénitentielle très solennelle, il a demandé pardon pour toutes les fois où l’Église n’a pas montré compassion, recherche de justice et de vérité avec des actions concrètes.


Résultat de recherche d'images pour


"Tout ce qu’a dit le pape avec ses paroles de repentir, en parfaite cohérence avec ce qu’il a pu dire aux autorités civiles et religieuses me touche profondément. Après sa lettre au Peuple de Dieu, il nous invite à nous situer nous-mêmes dans nos propres attitudes de connivence. Je me sens vraiment fils de l’Eglise, mais je suis entré encore plus profondément grâce à lui dans la Miséricorde et la compassion pour les victimes" explique Pierre-Marie, un Français venu en Irlande pour la Rencontre Mondiale des Familles.

 

Samedi, la veille, l’ambiance était beaucoup plus festive au Corke Park, stade mythique de Dublin. Le pape y a participé au festival des familles, une grande soirée de témoignages, de danse, de chants et de prière. Des artistes du monde entier se sont succédé sur scène pour célébrer la famille, et sa présence dans l’Église. Le pape a d’ailleurs pu écouter des témoignages de plusieurs familles présentant différentes réalités : l’éducation, les différences intergénérationnelles, les pauvretés, les migrations, les conflits, le numérique. Il a ensuite pris le temps pour un long discours d’encouragement aux familles.

 

"J’ai bien aimé que le pape puisse répondre à ces familles qui ont fait de très beaux témoignages sur leur vie, leurs difficultés. Cela vaut la peine de prendre le temps de réfléchir sur les moyens à prendre en retournant chez moi, pour remettre dans notre vie de famille, des temps ensemble, pour simplement vivre cette joie, cet amour en famille" lance Christiane, une Québécoise.

 

Pour Gaëlle, il y avait "toutes les couleurs possibles et imaginables d’une vie de famille heureuse. Moi je retiens les différences, les couleurs, et l’appel à la charité. C’est un appel à ce que l’on connaît chacun pour aller vers l’autre. Et en même temps, j’ai bien aimé le côté physique, affectif, affectueux du pape François".

 

Présentée par Etienne Pépin/ L'ACTU CHRÉTIENNE LUNDI 27 AOÛT 2018/

 

https://rcf.fr/actualite/actualite-religieuse/rencontre-mondiale-des-familles-retour-sur-le-weekend-du-pape-dublin


Résultat de recherche d'images pour


---------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour  


6 - Scandales de pédophilie : en Irlande, le pape évoque sa « honte » face à « l’échec » de l’Eglise

 

Dublin ne s’est pas parée des couleurs – jaune et blanc – du Vatican, et les Dublinois n’ont pas attendu en masse le pape à son passage. L’arrivée de François en Irlande, samedi 25 août, pour une visite de trente-deux heures, n’a pas suscité de ferveur au-delà des lieux qui en marquaient les étapes : à la cathédrale Sainte-Marie, dans un centre d’accueil des sans-logis et, dans la soirée, au Croke Park Stadium, où plusieurs dizaines de milliers de personnes étaient présentes pour une « fête des familles », dans le cadre de la Rencontre mondiale des familles, organisées tous les trois ans par l’Eglise catholique, et qui a lieu cette année à Dublin.

 

Vingt-cinq ans de révélations sur les multiples turpitudes (mauvais traitements, violences sexuelles, confiscations d’enfants de filles-mères) perpétrées pendant des décennies contre des enfants, des jeunes et des femmes dans des institutions gérées par l’Eglise, ou bien dans les paroisses par des prêtres et des religieux, ont fait leur œuvre et détrôné celle-ci de son rang d’autorité morale dans le pays. Entre les Irlandais et les institutions catholiques, tout est à reconstruire. C’est bien ce qu’exprimait le prêtre chargé de préparer les quelque quatre cents jeunes couples réunis dans la cathédrale pour entendre le pontife parler des vertus du mariage chrétien. « Nous savons tous que ce week-end est très important pour l’Eglise en Irlande. Vous avez été choisis pour être l’avenir de l’Eglise d’Irlande dans votre famille. Ouvrez le chemin ! », leur a-t-il lancé.


Résultat de recherche d'images pour "ireland, dublin, mass, 2018"


_ Tirer les leçons du passé

Le premier ministre irlandais, Leo Varadkar, n’a pas dit autre chose en accueillant François, samedi matin. « Le temps est venu de construire une nouvelle relation entre l’Eglise et l’Etat en Irlande » fondée sur la reconnaissance que « la religion n’est plus au centre de notre société, mais dans laquelle elle a encore une place importante », a dit le Taoiseach(l’appellation gaélique pour le chef du gouvernement). Une société, a-t-il insisté, qui ces dernières années a pris acte dans ses lois « que les mariages ne marchent pas toujours, que les femmes ont le droit de décider par elles-mêmes et que les familles revêtent des formes différentes, y compris celles qui ont à leur tête un grand-parent, un parent seul, des parents de même sexe ou des parents divorcés ».

 

Mais Leo Varadkar a laissé entendre que cette « nouvelle relation » ne pourrait voir le jour qu’à une condition : que des leçons claires soient tirées du passé. Car dans l’histoire de l’Eglise catholique en Irlande, a-t-il dit, « il y a des aspects sombres »« une histoire de chagrin et de honte », à savoir les violences et injustices commises contre des jeunes et des femmes. « Les blessures sont toujours ouvertes et il reste beaucoup à faire pour amenerla justice et la vérité et guérir les victimes et les survivants », a déclaré le premier ministre à son hôte. « Saint-Père, je vous demande d’utiliser votre office et votre influence pour faire en sorte que cela soit fait, ici en Irlande et dans le monde (…) Il ne peut y avoir qu’une tolérance zéro pour ceux qui abusent d’innocents enfants ou qui permettent cet abus. Nous devons maintenant faire en sorte que les mots soient suivis d’actions. »


Résultat de recherche d'images pour "EGLISE CATHOLIQUE, VATICAN, pape François, Irlande, dublin, rencontre mondiale des familles, pape François, Irlande, 2018"


_ Le mauvais vouloir de la curie romaine

En lui répondant, pour son premier discours dans le pays, le pape François est revenu sur la responsabilité de l’institution qu’il dirige dans ces tragédies. « L’échec des autorités ecclésiastiques – évêques, supérieurs religieux, prêtres et autres – pour affronter de manière adéquate ces crimes ignobles a justement suscité l’indignation et reste une cause de souffrance et de honte pour la communauté catholique. Moi-même, je partage ces sentiments », a-t-il dit.

 

Comme l’avait annoncé le Vatican, le pape a rencontré, à l’abri des caméras, des victimes de ces violences sexuelles et autres. Parmi elles figurait Marie Collins, qui venait de juger « décevant » le discours du pape devant les autorités. Cette Irlandaise, agressée par un prêtre lorsqu’elle avait 13 ans, a démissionné de la commission pontificale pour la protection des mineurs en 2017 pour protester contre ce qu’elle considérait comme le mauvais vouloir de la curie romaine pour mettre en œuvre les réformes proposées par la commission. Depuis, elle ne cesse de presser François d’agir, notamment en mettant en place de nouveaux mécanismes pour juger les évêques et tous ceux qui auraient couvert des prêtres pédophiles.

 

La veille de cette rencontre, lors d’une conférence sur les abus organisée dans le cadre de la Rencontre mondiale des familles, Marie Collins avait demandé que non seulement les évêques, mais aussi les responsables du Vatican, soient tenus de rendre des comptes sur la manière dont ils ont pu traiter les affaires de violences sexuelles venues à leur connaissance. Elle s’était interrogée à nouveau sur les raisons qui ont conduit le pape à ne pas créer le tribunal spécial destiné à juger les évêques, proposé par la commission dont elle était membre.

 

Initialement attendu à Dublin, le président de cette commission, le cardinal Sean O’Malley, a annulé sa participation à cette réunion en raison d’une « urgence pastorale » qui le retenait aux Etats-Unis dans son diocèse de Boston. Il a en effet lancé une enquête dans son séminaire diocésain après des accusations d’inconduites sexuelles. « Tous les efforts d’évangélisation et autres grandes missions dépendront de notre capacité à reconnaître nos crimes et manquements et à faire de la protection des enfants et des personnes vulnérables notre priorité numéro un », a-t-il déclaré dans un message lu vendredi.

 

LE MONDE/ 25.08.2018/ Mis à jour le 27.08.2018/ Par Cécile Chambraud (Dublin, envoyée spéciale)

 

https://www.lemonde.fr/religions/article/2018/08/25/le-pape-francois-en-irlande-sur-fond-de-scandales-de-pedophilie_5346189_1653130.html


Résultat de recherche d'images pour "ireland, dublin, mass, 2018"


---------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour


7 – Irlande : Les anti-avortement reconnaissent leur défaite au référendum

 

Le camp des adversaires à la légalisation de l’avortement en Irlande a perdu, a déclaré samedi John McGuirk, porte-parole de « Save The 8th Campain », un mouvement qui menait campagne contre le projet gouvernemental. Les électeurs irlandais étaient invités à se prononcer vendredi pour ou contre l’abrogation du 8e amendement constitutionnel qui interdit, depuis 1983, la promulgation de toute législation sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG) et protégeant le « droit à la vie de l’enfant à naître » au même titre que celui de la mère. Selon des sondages publiés dans la foulée de la fermeture des bureaux de vote, les partisans de la légalisation de l’avortement devraient très largement l’emporter.


Résultat de recherche d'images pour


_ Déclin de l’influence catholique

La consultation intervient à trois mois d’une visite du pape François en Irlande et trois ans après la légalisation, par référendum également, du mariage homosexuel, qui avait provoqué un séisme culturel dans la petite République. Elle traduit le déclin de l’influence de l’Église catholique, dont la tutelle s’est érodée en raison des bouleversements économiques et sociaux mais aussi des nombreux scandales qui ont frappé l’institution religieuse, dont les affaires de pédophilie impliquant des prêtres.

 

Selon Diarmaid Ferriter, professeur d’histoire irlandaise à l’University College Dublin, les mentalités ont profondément évolué depuis 1983. « À l’époque, le débat était dominé par des voix plus âgées, masculines, et l’Église se trouvait manifestement dans une position beaucoup plus puissante qu’aujourd’hui », a-t-il dit. « Le profil des militants des deux côtés est bien plus jeune aujourd’hui ». Le décompte des voix démarrera samedi à 08 h GMT et le résultat final devrait être connu samedi dans l’après-midi.

 

Le gouvernement élaborera dans la foulée un nouveau projet de loi qui, s’il est voté par le Parlement, devrait autoriser l’avortement pendant les douze premières semaines de grossesse, et jusqu’à 24 semaines pour raisons de santé. « On se bat pour ça depuis des années, essayant désespérément d’obtenir des gouvernements successifs de faire quelque chose. J’espère que notre jour est arrivé », a déclaré Helen, 47 ans, devant son bureau de vote à Dublin.

 

Ouest France-Reuters/ publié le 26/05/2018.

 

https://www.ouest-france.fr/europe/irlande/irlande-les-anti-avortement-reconnaissent-leur-defaite-au-referendum-5784022


Résultat de recherche d'images pour


---------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour "ireland, dublin, mass, 2018"

  

8 - En Irlande, le pape avec les joies et les peines quotidiennes des familles

 

Venu avant tout en Irlande pour clore la Rencontre mondiale des familles de Dublin, le pape François s’est attaché à exhorter les familles à vivre la sainteté dans la joie et les épreuves du quotidien. Le mythique stade de Croke Park, temple du sport gaélique, fêtait les familles, samedi soir 25 août. C’est d’abord pour elles que le pape François est venu en Irlande : 37 000 fidèles rassemblés depuis mardi à Dublin. Dans la chaude ambiance de Croke Park, entre musique traditionnelle irlandaise et chants religieux, le Festival des familles organisé samedi soir était autant un temps de fête que de témoignages. Devant le pape, des couples venus du Burkina Faso ou d’Irak ont témoigné des joies et des difficultés de la vie familiale. L’occasion pour François de rappeler le message de son exhortation Amoris laetitia « que j’ai écrite pour qu’elle soit une sorte de guide pour vivre avec joie l’Évangile de la famille ».

  

_ « Que chaque famille soit un phare qui rayonne »

« Dieu désire que chaque famille soit un phare qui rayonne la joie de son amour dans le monde », a-t-il expliqué dans son discours. Il a appelé chacun à manifester « l’amour de Dieu qui sauve (…) à travers des petits gestes de bonté dans la routine du quotidien et dans les moments plus simples de la journée ». Pour François, le témoignage chrétien réside d’abord dans ce quotidien des familles. « La vocation à l’amour et à la sainteté n’est pas quelque chose de réservé à quelques privilégiés », a-t-il répété.


Image associée


_ La maison, premier lieu de transmission de la foi

Plus tôt dans la journée, à la cathédrale Sainte-Marie de Dublin, il avait déjà martelé ce message devant 370 couples de fiancés et de jeunes mariés venus de toute l’Irlande, leur rappelant combien « le premier et le plus important lieu pour transmettre la foi est la maison », insistant sur l’exemple « paisible et quotidien des parents qui aiment le Seigneur et font confiance à sa parole ». Sortant du texte qu’il avait préparé, le pape, assis à une petite table devant son auditoire, n’a pas hésité à témoigner de sa propre enfance, témoignant comment, quand il avait 5 ans, il avait vu la tendresse qui unissait ses propres parents. « Un jour, papa rentrait du travail et je l’ai vu embrasser maman. Je ne l’oublierai jamais : que c’était beau ! Épuisé par le travail, mais il avait la force d’exprimer son amour à sa femme », s’est souvenu le pape.

  

_ « Notre monde a besoin d’une révolution de l’amour ! »

« Que vos enfants vous voient ainsi : vous caresser, vous embrasser, vous serrer dans les bras : cela est beau car cela leur apprend ce dialecte de l’amour et la foi qu’il y a dedans », a exhorté le pape devant ces jeunes couples. « Notre monde a besoin d’une révolution de l’amour ! Que cette révolution commence chez vous et dans vos familles ! », a conclu le pape.

 

Nicolas Senèze, à Dublin , le 26/08/2018/ Mis à jour le 26/08/2018/

 

https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/En-Irlande-pape-joies-peines-quotidiennes-familles-2018-08-26-1200964014


Résultat de recherche d'images pour


---------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour  Résultat de recherche d'images pour

 


Avis des internautes

Articles recommandés

» AFRIQUE/ TERRORISME/ VIOLENCES POLITIQUES ET RELIGIEUSES : qui est responsable des violences meurtrières et destructrices en Afrique ?

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGION CHRETIENNE : Jésus Christ, ce rempart contre le mal (victoire éternelle sur le mal et sur le démon)

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : le pape François rencontre les fidèles catholiques du Pérou et du Chili (contre l’expropriation des terres des peuples autochtones par des milieux corrompus, ici et ailleurs)

» RELIGIONS/ VIOLENCES RELIGIEUSES ET POLITIQUES/ CRIMES RITUELS : l’esprit saint et l’aspiration à la sainteté donnent le vrai pouvoir (Dieu ignore les criminels, les assassins)

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : voyage pastoral du pape François au Myanmar et au Bangladesh (sur fond de racisme et d’exclusion)

» EGLISE CATHOLIQUE/ JESUS CHRIST : qui est Jésus Christ ? (dieu, homme, populaire et méconnu)

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Colombie

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGIONS CHRETIENNES : sectes chrétiennes et islamiques, argent et perversions religieuses, terrorisme et pouvoir du mal (entre le bien et le mal...)

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : visite du pape François dans le Caucase

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ JMJ Cracovie 2016 : les messages des jeunes au pape François

» AMERIQUE LATINE/ RELIGION CHRETIENNE/ PAPE FRANCOIS : les chefs de file des deux Églises, le pape François et le Patriarche Kirill, se sont rencontrés pour la première fois à Cuba

» MONDE/ RELIGION CATHOLIQUE : Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE/ VATICAN : Le pape François ouvre la porte sainte et lance le Jubilé de la miséricorde

» AFRIQUE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : Voyage pastoral du pape François en Afrique sur fond de montée en puissance des violences et du terrorisme islamique

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ VOYAGE PASTORAL : le pape François en Amérique (Cuba, Etats-Unis d’Amérique)

» MONDE/ VATICAN/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Amérique latine pour revisiter le passé et dénoncer les pauvretés et les violences

» MONDE/ BOSNIE-HERZEGOVINE/ RELIGION CATHOLIQUE : Le Pape François à Sarajevo, une visite pastorale et historique

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ CRIMINALITE ET GRAND BANDITISME : Au-delà de l’horreur

» VATICAN/ EGLISE CATHOLIQUE/ SYNODE SUR LA FAMILLE : vers quelles réformes ?

» VATICAN/ CANONISATION : de nouveaux saints de l’église catholique consacrés par le Pape François

» Viandes interdites dans les religions indiennes

» JESUS CHRIST/ SERMON SUR LA MONTAGNE/ PAROLES DE VIE : Jésus Christ 2014 ans après…

» RELIGION CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : renouveau et revitalisation de l'Eglise catholique

» RELIGION CATHOLIQUE/ RENOUVEAU CHARISMATIQUE : quelles attentes ?


Haut de page